La vi(ll)e est belle ! Le blog lifestyle qui vous fait voyager à Paris et ailleurs…
reading FR

Partir en Grèce – Santorin et Amorgos

Partir en Grèce – Santorin et Amorgos

Partage si tu aimes !
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Quand la grisaille est trop présente sur Paris, je ne me lasse pas de ressortir certaines photos prises lors de précédents voyages.Ainsi, je fais rentrer un peu de soleil et de ciel bleu dans mon quotidien. Aujourd’hui, je rêvais de sentir le vent sur ma peau et voir la mer à perte d’horizon… Direction donc la Grèce, sur l’ile de Santorin et d’Amorgos. Petits paradis sur terre, ces deux beautés ont su me charmer par leur blanc immaculé et éblouissant, contrasté par ce bleu subtile.

On se sentirait presque en été… 😉

Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos
Partir en Grèce - Santorin et Amorgos

Journaliste en presse féminine et "Blog-trotteuse", je me déplace rarement sans mon fidèle compagnon : mon appareil photo. Je partage avec vous ma passion des voyages et des découvertes sur Paris.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
CLIC CLAC