La vi(ll)e est belle ! Le blog lifestyle qui vous fait voyager à Paris et ailleurs…
reading FR

Le tatouage à Paris #1- Premiers pas

Le tatouage à Paris #1- Premiers pas

Tatoueurs Tatoués exposition du Quai Branly
Partage si tu aimes !


Alors comme ça vous êtes curieux au sujet du tatouage? Bah oui, si vous avez cliqué ce n’est pas pour rien quand même ?!
Tatoué ou non, le sujet vous intéresse? Et bien vous êtes au bon endroit. Au fil des articles, je vais essayer de vous en faire découvrir un peu plus sur ce grand sujet qui ne laisse personne vraiment indifférent !


Entendu ici et là…

  • Le tatouage est « Un phénomène de mode »
    Dites moi, ça fait quand même un bon paquet de décennies que le tatouage est un « phénomène de mode » quand même ! Il a quand même enterré le patte d’eph, l’eurodance, la coupe au bol, le Tie and Dye et bien d’autres 😉
  • Le tatouage est un suicide social / Le tatouage est réservé aux drogués, criminels etc…
    Alors maman, si tu me lis, je tiens à te dire que de nombreux dirigeants de multinationales sont tatoués. Avant eux des présidents, des hommes politiques ( Kennedy, Churchill, Roosevelt, célèbres tatouées parmi tant d’autres et avant eux des rois, empereurs, tsars…).
    Plus d’1 français sur 10 est tatoué et la majorité d’entre eux vont très bien, merci.
    Aux USA, cette part est encore accrue. On croise régulièrement des hommes en costume cravate avec un petit bout d’encre qui dépasse ici ou là.
  • Le tatouage c’est dangereux.
    C’est dangereux si l’on va au mauvais endroit. Les conditions d’hygiène sont primordiales, comme dans beaucoup d’autres domaines. Vous iriez chez un dentiste amateur? Vous iriez dans un restaurant où l’on sert des oeufs pourris?
    Non.Donc on se renseigne sur le salon dans lequel on veut aller, on pose toutes les questions qui nous passent par la tête au tatoueur. Ils sont aussi là pour ça !
  •  Le tatouage c’est….STOP.

On en aurait jamais fini d’énumérer les a priori sur le tatouage ! Et je peux vous dire qu’en tant que tatouée, je ne compte plus les horreurs qu’on peut me débiter dès que les beaux jours me poussent à mettre des manches courtes et exposer mes bras à la vue de tous ! Commençons par le commencement.


Un peu d’histoire!

Passionnés de tatouage, déjà recouverts d’encre ou  futurs tatoués, parents inquiets, récalcitrants, je vous invite à faire un petit tour au musée du Quai Branly ! L’exposition « Tatoueurs/Tatoués » y suit son court depuis maintenant presque un an et pour quelques mois encore.

On y apprend les origines du tatouage, qui, soit dit en passant, se situent bien avant le grille pain, la marinière, le dubstep, l’horloge atomique, le pas de vis, le tapis de bain et autres inventions révolutionnaires.

Extraits de livres, photos anciennes, instruments, affiches, frises chronologiques, dessins, tatouages sur bras et jambes artificiels… Tout est là pour expliquer d’où vient le tatouage, par où il est passé et où il va. Dans les sociétés primitives, il avait un rôle social ou religieux et définissait la place de chacun dans la société. Le tatouage et les mœurs ont évolués, redéfinissant sans cesse la place des tatoués et des tatoueurs dans la société. Le tatouage comme identité, le tatouage comme attraction, comme art ou comme porteur de message, Gangters, soldats, matelots, yakuzas, geishas, popstars et bien d’autres vous attendent pour chambouler vos a priori sur cette discipline.

A ne pas manquer non plus, en complément de l’expo, le cycle de spectacle de HEY! La Cie, groupement d’artistes multidisciplinaires,  explorant les moments clés de l’histoire du tatouage. J’ai pu assister à « Fatalitas », contant les tatouages des bagnards, leurs conditions ainsi que les messages. Un régal!

IMG_2091IMG_2107IMG_2100 IMG_2095IMG_2102

Quoi? Tatoueurs/Tatoués l’exposition + spectacle
Où? Musée du Quai Branly
Quand? Jusqu’au 18 octobre 2015
Combien? 20 euros (spectacle + accès à l’exposition Tatouées et à l’exposition permanente du musée)
Site internet? Musée du Quai Branly / page de l’exposition

 

 

 

 


De Johnny Cash à Johnny Hallyday, d’Elvis à Beyonce, d’Air à Céline Dion… Amélie ne se lasse pas d’écouter de la musique tant qu’elle la fait pleurer, rire ou danser… Une passion au point d’en avoir fait son métier. Sur Happy City, vous trouverez tous ses conseils musicaux, mais également sa rubrique tattoos, ses sorties parisiennes Drink&Food, sans oublier ses escapades de Dubaï à Annecy, en se perchant aussi dans des cabanes dans les arbres. Amélie est toujours prête à partir pour de nouvelles aventures. Son rêve ? Partir vivre aux USA.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
CLIC CLAC