Conseils pour un premier tatouage #4 – Choisir son tatoueur

giphy-5

C’est décidé, je me fais tatouer ! Vous avez envie de sauter le pas pour la première fois ? Votre épiderme meurt d’envie de se parer de couleurs et de motifs ?

Attention, je dois vous prévenir… Le plus gros problème avec le tatouage, c’est que quand on commence… On ne s’arrête plus ! Pour vous aider dans votre réflexion, je vous donne quelques petits conseils !


Alors ça y est ? On saute le pas ?

giphy-3

Vous savez ce que vous voulez vous faire tatouer, vous avez bien réfléchi et vous êtes prêt(e)… Dernière étape, à ne négliger sous aucun prétexte, c’est même une étape décisive, surtout pour un premier tatouage: Trouver son tatoueur ! Si vous avez bien suivi mes conseils, vous devriez avoir une idée assez claire de ce que vous voulez. Vous n’avez plus qu’à trouver LE tatoueur qui saura interpréter votre souhait dans un dessin qui vous corresponde et réaliser votre tatouage dans les meilleures conditions possibles!


Avant de lancer votre recherche

  • On ne pousse pas la porte d’un salon au hasard pour prendre un RDV. A l’ère des internets, vous avez la possibilité de faire un maximum de recherches en amont. Salons, hygiène, notoriété, books des tatoueurs, tout est en ligne !
  • Ne perdez pas de vue qu’un tatoueur est un artiste. Et même si vous avez une idée très précise de ce que vous voulez, vous avez tout intérêt à le laisser apporter sa patte.
  • Un tatoueur peut maîtriser plusieurs styles, mais pas tous. Un spécialiste du tatouage maori ne sera peut être pas la personne la plus adaptée pour faire du dotwork ou du oldschool.
  • Rendez-vous au salon (si c’est possible). Rien de mieux qu’un coup d’œil et un premier contact pour savoir si votre choix est le bon.
  • Le plus important, c’est l’hygiène! N’allez pas n’importe où, assurez-vous que l’hygiène soit impeccable!

Les questions à se poser

giphy-2

  • Ai-je une idée précise du style de tatouage que je veux (oldschool, tribal, japonais…)
  • Si vous n’avez pas de « style » en tête, essayez de décrire votre tatouage le plus précisément: avec ou sans contours, traits fins ou épais, couleur ou noir et blanc, dégradés ou aplats, avec ou sans fonds, réaliste ou fantaisiste…. Ecrivez le quelque part si besoin, cela vous servira de base de discussion. Imprimez des modèles ou dessins si vous le souhaitez (mais votre tatoueur ne le recopiera pas).
  • Laissez mûrir l’idée pendant 1 mois au moins. Si vous n’êtes pas lassés du dessin, vous pouvez passer à la suite!
  • Quel est l’emplacement souhaité?
  • Quelle taille pour votre tatouage?
  • Quel budget? (sachant que les tarifs sont horaires… plus le tatouage est gros et compliqué, plus il sera long et cher)
  • Quelles sont mes disponibilités? Ayez votre agenda en tête. Les tatoueurs sont souvent très bookés. Essayez de prendre une demi-journée ou une journée en pleine semaine, vous aurez plus de chance d’avoir un rendez vous qu’un samedi…

Pour rechercher un tatoueur

Avec vos mots clés et votre descriptif de tatouage, votre localisation, vous devriez vous en sortir. Un petit coup de moteur de recherche « tatouage portrait paris », « meilleur tatoueur lyon », « salon tatouage Dijon »… vous aurez toujours beaucoup de résultats. Dans les salons les plus réputés, vous aurez souvent plusieurs tatoueurs aux styles très différents. Allez sur les sites officiels et les page facebook des salons pour jeter un œil aux books. N’hésitez pas à y passer du temps.

Zoomez bien sur les dessins, regardez la finition, le rendu global, les détails, la précision des traits, le rendu des couleurs, et si il y en a, les commentaires des gens ! Vous avez un coup de cœur pour un salon? un tatoueur? Vous y êtes presque alors ! Maintenant allez voir un peu les avis, articles et critiques. Notamment ce qui est dit sur l’hygiène du salon.


La prise de contact

giphy-4

Dans la mesure du possible, déplacez vous au salon, afin de jeter un œil par vous même. Il y a de fortes chances que le tatoueur soit occupé, mais vous aurez déjà une idée du lieu et de son hygiène. Prenez ensuite RDV pour rencontrer le tatoueur et lui présenter votre projet.

Si c’est impossible, passez un coup de fil ou contactez le tatoueur par mail. Il faut rencontrer le tatoueur avant de prendre RDV pour lui présenter le projet et échanger. Il va vous graver la peau pour la vie, donc mieux vaut être sûr que le courant passe entre vous non?
N’oubliez pas de parler tarifs avec lui 😉


Les prix, parlons en justement

Vous allez me dire que je rabâche, mais un tatouage, ce n’est pas un bijou fantaisie ou votre accessoire mode de l’été. C’est une oeuvre d’art, unique, faite par un artiste, gravée à vie sur votre peau.
Pas de mystère, si vous voulez quelque chose d’exceptionnel, il faudra accepter d’y mettre le prix. Vous devrez sacrifier le prix d’un billet de train, d’un week-end voire même de vacances au bout du monde selon la taille du tatouage 😉
Mais vous le gardez pour la vie, donc considérez que le prix est quand même amorti !

A la prise de RDV, le tatoueur vous donnera son tarif horaire, et une estimation du temps de tatouage (à vos calculettes!). Notez qu’il y a toujours un minimum à payer (70-100 euros), même pour un minuscule tatouage qui prend 10 minutes. Je vous entend déjà souffler et grogner… Calmez-vous donc! Que vous désiriez un mini cœur sur un doigt ou un dos entier, le tatoueur doit préparer son matériel et stériliser son espace de travail dans des règles très strictes… Et ça prend du temps, ma foi!

Lorsque vous prenez rendez-vous, on vous demandera également de verser des arrhes, c’est à dire une avance (du minimum à 50% de la somme finale). La plupart du temps, on ne vous les remboursera pas si vous changez d’avis ou si vous n’êtes plus disponible à la date convenue (sauf si vous reportez le rendez-vous assez en avance).
Quoiiiii ? Je vous entend encore souffler? Mais arrêtez enfin! Prenez les choses positivement, cela va vous permettre de diviser le coût du tatouage (et de vous refaire une santé financière avant d’attaquer la suite).

Maintenant, il n’y a plus qu’à attendre le jour-J !Je vous prépare vite une liste de conseils pour passer cette journée sereinement 😉

Written By

De Johnny Cash à Johnny Hallyday, d’Elvis à Beyonce, d’Air à Céline Dion… Amélie ne se lasse pas d’écouter de la musique tant qu’elle la fait pleurer, rire ou danser… Une passion au point d’en avoir fait son métier. Sur Happy City, vous trouverez tous ses conseils musicaux, mais également sa rubrique tattoos, ses sorties parisiennes Drink&Food, sans oublier ses escapades de Dubaï à Annecy, en se perchant aussi dans des cabanes dans les arbres. Amélie est toujours prête à partir pour de nouvelles aventures. Son rêve ? Partir vivre aux USA.