La vi(ll)e est belle ! Le blog lifestyle qui vous fait voyager à Paris et ailleurs…

(Français) Une semaine à Tel Aviv

Tel viv
Partage si tu aimes !

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Hello friends !? C’est Horia, je reviens d’une semaine de vacances à Tel Aviv et j’aimerais partager avec vous mes petites expériences liées à cette destination.

J’ai choisi Tel Aviv car j’avais envie de laisser un peu derrière moi la grisaille parisienne et de profiter un peu de soleil avant de commencer mon nouveau job. Ca faisait un moment que je voulais partir en Israël et voilà, l’opportunité s’est présentée en ce début d’année. J’ai fait le choix d’aller à Tel Aviv juste deux semaines avant de prendre le vol, du coup j’ai choisi Transavia comme compagnie aérienne pour un prix aller-retour à 260 euros. Air France a cinq vols par jours vers Tel Aviv et si vous acheter les billets d’avion bien avant, vous pouvez les avoir pour moins de 300 euros.

Le vol aller dure 4h30 et le retour un peu plus, il faut prévoir assez de temps pour les contrôles à l’aéroport à Paris et surtout à Tel Aviv où la sécurité est primordiale et prise très au sérieux.


Premières impressions

Tel Aviv est une ville dynamique, très cosmopolite et assez jeune si on parle de l’âge de ses habitants mais aussi de l’âge de la ville même. Elle a été fondée au début du 20ème siècle par des familles qui habitaient Jaffa et a connu plusieurs vagues d’immigration pendant sa courte histoire. On entend beaucoup de langues parlées dans les rues de la ville (dont le français assez souvent), témoignage de la diversité de sa population.

Tel Aviv se fait facilement à pied, il n’y a pas de métro et si on veut aller un peu plus loin, par exemple à Jaffa, on peut prendre le bus (et payer son ticket à l’intérieur du véhicule). J’ai booké mon Airbnb en plein centre ville à côté de Carmel Market assez pratique pour me déplacer sans utiliser les transports publics.

Une des raisons de choisir Tel Aviv comme destination pour mes six jours de vacances était la proximité de la mer. C’est un bonheur de se promener pieds nus dans le sable, se détendre en regardant les gens qui font du sport à la plage ou les surfeurs qui sont les rois de la ville. On peut croiser des gens en combinaison de surf avec une planche sous le bras même sur les boulevards du centre ville.


Vocabulaire essentiel

Shalom ! = Hello
Boker tov ! = Bonjour
Toda ! = Merci
Sliha ! = Excusez moi


Trouver un brunch sur la falaise

Chez Manta Ray, on peut y aller pour un petit dej copieux, pour un brunch à côté de la plage ou pour un bon plat au poisson frais. La lumière est belle derrière les grandes vitres et on peut admirer les vagues s’écrasant sur les rochers à seulement quelques mètres du resto.

Si vous vous promenez plutôt vers la marina et vous avez un petit faim, vous pouvez tenter la terrasse du Landwer Café, très agréable comme endroit, surtout pendant une journée ensoleillée.


Un truc touristique à la cool

Par hasard et pour mon grand plaisir, ma résidence pour la semaine à Tel Aviv était située à côté du Carmel Market, un endroit plein de couleurs et de saveurs locales. Je traversais le marché plusieurs fois par jour pour admirer les étalages de fruits, les desserts sucrés et pour sentir les arômes des petits plats cuisinés sur place. Autour du marché se trouvait aussi mon café préféré à Tel Aviv, Yom Tov, avec sa très jolie terrasse et les gens toujours souriants.

Si vous allez à Tel Aviv, Carmel Market devient presque un incontournable touristique et son emplacement central est très convenable pour grouper la visite avec un déjeuner dans le quartier yéménite (des soupes)  ou avec l’excursion dans le Centre pour l’Art Contemporain.


Comprendre l’architecture de la ville

Tel Aviv est surnommée la ville blanche grâce à ses bâtiments blancs (style Bauhaus construits dans les années 30-50 par des architectes formés à la célèbre école européenne et immigrés après en Israël). Inscrit au patrimoine Unesco, la ville compte autour de 4000 constructions Bauhaus.

Pour trouver plus de détails sur le sujet et pour une visite guidée, passez par le Centre Bauhaus. Je n’ai pas fait ce tour, mais j’ai passé de très bons moments à feuilleter des livres d’architecture à l’intérieur du centre qui fait également office de bibliothèque. Il y a aussi un visite gratuite de la ville organisée par la mairie (vous les trouverez les dates exactes affichées partout dans le centre).


Bien manger

Tel Aviv est une ville avec une très large variété d’endroits pour se restaurer. J’ai passé ma semaine à explorer des coins différents de la ville et la plupart de mes expériences culinaires ont été très positives.

Sur le boulevard Rothschild et les rues du quartier, vous allez trouver toute une belle diversités de cafés et de restaurants. Parmi mes préférés, Santa Katarina à côté de la grande synagogue avec des plats très soignés aux saveurs locales, Port Said, Rotschild 12 pour l’originalité de l’espace intérieur, Diego San pour la cuisine fusion asiatique, Susu and Sons pour leur délicieux burgers street food bonne franquette.

À Jaffa, en me promenant dans les petites ruelles, je suis tombé sur un endroit fascinant qui est à la fois galerie d’art, coffee shop et restaurant. Il s’appelle Bein Kandinof et il peut très bien vous correspondre si vous êtes comme moi et si parfois vous avez envie de passer tout un après-midi à lire installé dans un fauteuil en écoutant de la musique.

Il faut rester à Jaffa et faire la queue avec les travailleurs du coin au moins cinq minutes pour goûter le meilleur (et là tous les habitants de la ville s’accordent) HUMUS de Tel Aviv. Chez Abu Hassan, c’est le seul plat servi dans le resto. L’endroit est d’une simplicité et d’une banalité fascinantes, mais l’onctuosité de la texture et le goût du humus sont la vraie récompense.

En restant sur l’éloge du humus (ne soyez pas déçus, à Tel Aviv il existe des plats locaux bien plus élaborés et savoureux que le humus !), je vous conseille d’aller chez Garger HaZahav où cette spécialité locale se décline dans une variété de recettes délicieuses.

Important à savoir, si vous voulez vous faire un brunch samedi dans la ville (l’équivalent du brunch dominical à Paris) essayer de réserver, sinon vous risquez d’être déçu de ne pas trouver de places dans les restaurants.  Et sinon, pour son esprit épicerie-jardin et pour son atmosphère décontractée, je vous conseille Delicatessen.


Boire un cocktail et parler à des gens

Pour parfaire sa soirée, trouver un bar à cocktails à Tel Aviv n’est pas une épreuve si difficile. Je vous conseille de parler à des gens car ils sont toujours de bonne humeur, prêts à vous conseiller et à vous faire découvrir leur ville et les endroits les plus sympas. Pour le premier verre, on peut commencer au Sputnik où les cocktails et les plats sont réussis. Avec un jardin, un bar intérieur et un techno floor si l’envie de danser s’installe, vous êtes plutôt dans un bon endroit très telavivien.

Si votre préférence pour passer la soirée s’oriente vers un rooftop avec la vue sur la ville en sirotant un cocktail original et dégustant de petits tapas, tentez le Speakeasy. Attention, l’entrée se mérite et vous devez trouver la petite porte!

Pour un endroit original avec un feeling méditerranéen, je vous recommande Teder.fm. Vous risquez de ne jamais être seul, car le resto-bar est très populaire grâce à son caractère particulier, à sa cuisine (pizza en bas, plats plus élaborés au premier étage sur la terrasse qui entoure la cour) et à sa musique.


Boire un autre verre et faire la fête

On a jamais assez de temps pendant les vacances pour voir tous les incontournables et encore moins de temps pour faire le tour de tous les bons bars. Tel Aviv est connue pour sa vie nocturne et pour son ouverture d’esprit. A chacun d’explorer et de trouver ses endroits préférés !

A mon avis, le bar le plus cool (et il porte bien son nom) c’était Kuli Alma, original dans son caractère et sa configuration, avec des DJ imaginatifs et ludiques, des projections vidéo, des expo tatouages et street art.

Une autre recommandation, le K Bar avec de la très bonne musique et atmosphère plus intime. Bon à savoir, à Tel Aviv on fume parfois à l’intérieur dans les bars.

Pour écouter de la musique live, Radio EPGB, et pour une soirée avec de la stand-up poetry Anna Loulou à Jaffa.


Déambuler dans les galeries d’art

A Paris, mais aussi pendant mes voyages, je préfère découvrir des galeries d’art plutôt que d’aller dans les grands musées. Depuis quelques temps, j’affectionne particulièrement les installations et les projections vidéos plutôt que l’art classique.

Pendant mes balades à pied dans la ville de Tel Aviv, j’ai eu quelques jolies surprises en matière d’art. Dans le quartier Florentin, une densité intéressante de petites galeries parmi lesquelles Dvir m’a le plus plu. Avec de larges espaces sur trois étages la galerie privilège l’art contemporain et les artistes locaux et européens. En journée il y a peu de monde et vous pouvez prendre le temps de regarder et de réfléchir.

En plein centre de la ville, au Radio EPGB je suis tombé par hasard sur le vernissage d’une expo vidéo centrée sur l’individu dans le contexte du monde israélien réalisé par un artiste chinois. A Tel Aviv il y a des formes d’art pour tous les goûts.

Pour une note encore plus originale, je vous conseille de prendre un verre le soir à Jaffa dans une ancienne maison entrepôt transformée en galerie d’art et restaurant, l’exemple de fusion qui est si commun à Tel Aviv. L’endroit s’appelle Cuckoo’s Nest et les artistes qui exposent dedans sont que des jeunes israéliens.


Old Jaffa

J’ai déjà mentionné Jaffa quelques fois dans cet article, mais je voulais ajouter que ça vaut vraiment le détour pour découvrir cette ville dans la ville car elle est devenue maintenant un quartier de Tel Aviv. Pendant le mandat britannique des années 20, des résidents juifs  du coin – Andromède et Perseus et le vieux port mentionné dans la Bible – ont fuit pour fonder le premier quartier de Tel Aviv. Depuis, la ville a beaucoup souffert de transformations, des bâtiments ont été détruits, des rues renommées, mais Jaffa garde un charme énorme. On se promène dans des petites ruelles surtout le vendredi, dans le jardin sur la colline à côté des ateliers d’artistes, on prend un verre ou le goûter aux terrasses des cafés (essayez Faruk in The Shook) et on s’arrête dans le vieux port pour regarder la mer et les bateaux. Jaffa reste une ville très éclectique avec ses habitants qui font partie des communautés juives, arabes et chrétiennes. En s’approchant au bord de la mer, on admire la mosquée et l’église qui dominent la colline et surplombe le port.


Ca peut aider !

Un détail qui pourrait être important si, comme moi, vous arrivez ou vous quittez la ville vendredi soir ou samedi. A cause du Shabbat, les transports publics sont complètement arrêtés et vous devriez vous débrouiller en réservant un taxi 24h avant.

Pour aller à Jérusalem, vous pouvez emprunter un bus pour un trajet d’environ une heure.

La mairie met à la disposition des touristes quelques tours gratuits de la ville et des incontournables. J’ai voulu y participer, mais il y a tellement de monde que ça devient gros groupe de touristes, un truc que je déteste.

Il y a beaucoup de bons café à Tel Aviv et beaucoup de gens travaillent dedans, les serveurs sont aimables et il y a du wifi partout. Quelques noms : Yom Tov, Nahat, Buke, Xoho.

Mon plat préféré ? Shakshouka ! Des oeufs dans une sauce aux tomates, poivrons et épices, surtout cumin, avec plein de petites assiettes en accompagnement.

Pour en savoir + et organiser votre séjour, n’hésitez pas à consulter le site GoIsrael.com

Voilà, j’espère que mon city guide vous aura plus ! N’hésitez pas à me poser des questions si vous en avez et bon séjour à Tel Aviv si vous projetez d’y aller !


  1. Evangeline

    20 February

    J’ai beaucoup aimé ton article, ça change des destinations que l’on voit revenir encore et encore sur les blogs qui parlent de voyages ^^.

    • Geraldine
      Geraldine

      20 February

      Merci beaucoup ! On est ravis que ça te plaise.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

INSTAGRAM
CLIC CLAC