La vi(ll)e est belle ! Le blog lifestyle qui vous fait voyager à Paris et ailleurs…

Suivez le guide londonien !

Partage si tu aimes !
© Sarah Gooch/ Pinterest

Londres est une fourmilière géante où il est facile de s’y perdre. Voici donc une petite liste d’infos pratiques pour vous y retrouver facilement. Bon séjour !

Comment venir à Londres ?

Par avion : il existe 5 aéroports sur Londres : Heathrow, City, Gatwick, Luton, et Stanted. Tous sont reliés au centre par les transports publics. Vous trouverez sur ce site une mine d’informations à ce sujet : http://www.visitlondon.com/fr/voyage_et_informations/aeroports/

Par Eurostar : L’Eurostar est le moyen le plus simple de venir sur Londres de Paris ou de Belgique. La gare St Pancras, qui l’accueille, est très bien desservie par 6 lignes de métro : Northerm, Victoria, Piccadilly, Circle, Hammersmith & City et Metropolitan. D’ici vous pourrez donc facilement rejoindre le centre de Londres ou votre hôtel en peu de temps.Voici un lien parfait pour planifier votre trajet en métro : http://journeyplanner.tfl.gov.uk/user/XSLT_TRIP_REQUEST2?language=en

Par Eurotunnel : Si la conduite à gauche ne vous fait pas peur, vous pouvez toujours venir en voiture, mais attention les parkings à Londres restent très chers et vous devrez payer une taxe pour rentrer dans la ville. http://www.eurotunnel.com/frcP3Main/frcPassengers/frcTravel/frpUsefulInfo

Se loger à Londres ?

Les hôtels : souvent hors de prix, il est parfois difficile de trouver une petite perle sans se ruiner. Il faut alors scruter les offres pour trouver quelque chose de bien. N’hésitez pas à comparer les prix de site en site et surtout de regarder les avis sur les forums pour éviter les mauvaises surprises.

Les auberges de jeunesse : comme dans chaque grande ville, on trouve de nombreuses auberges de jeunesse. Il faut par contre aimer partager sa chambre et dormir dans des dortoirs souvent très convoités par les jeunes étudiants donc assez bruyants. Les prix sont par contre souvent très abordables.

Les locations de chambres ou d’appartements : pour vivre pleinement la ville lors d’un séjour à Londres, je vous conseille de louer un appartement. Les prix sont bien plus abordables qu’un hôtel et l’avantage est que vous pouvez le partager avec plusieurs personnes si vous venez entre amis. Faites alors un tour sur le site de locations d’appartement Gowithoh (http://www.gowithoh.fr/location-appartements-londres/).Vous trouverez des offres très intéressantes et plein de conseils sur les différents quartiers. Et pour chaque réservation, le site vous offre des avantages comme des réductions sur différentes activités à travers la ville et une large sélections de choses à faire pour tous les ages et les goûts.

Et si on faisait une petite croisière pour venir à Londres ?

Marre de l’Eurostar ou simplement envie de prendre le large ? Brittany Ferries propose des forfaits “tout compris” (incluant traversée, hébergement et visites incontournables) à Londres. Une nouvelle façon de voyager et de profiter des services du ferry avant d’arriver dans l’immense capitale anglaise. Un séjour type peut inclure à partir de 189 euros: 

  • Traversée maritime France-Angleterre A/R piéton,
  • Transfert de Portsmouth à l’hôtel A/R,
  • 2 jours à Londres,
  • 2 visites incontournables : le « London Eye » et le « tour panoramique »,
  • 1 nuit d’hôtel à Londres avec petit déjeuner.

D’autres voyages pour Londres à partir de 39 euros sur les bons plans de Brittany Ferries : http://www.brittany-ferries.fr/bons-plans 

Ce serait dommage de s’en priver !

Comment se déplacer à Londres ?

En métro : Appelé ici le Tube, il reste le moyen de transport le plus rapide pour vous déplacer dans la ville. Attention toutefois, il y a régulièrement le week-end des travaux. Certaines lignes sont alors coupées, de ce fait ça peut réellement devenir un casse-tête pour se déplacer d’un point A à un point B. Alors renseignez vous avant de rentrer dans une station pour connaître l’état du trafic. Vous pourrez planifier vos trajets (journey planner) grâce à ce site : http://www.tfl.gov.uk/gettingaround/14091.aspx . N’hésitez pas à demander un plan des lignes à l’entrée des métros.

En bus : Pour ma part, le bus reste mon moyen de transport préféré. Installée au premier étage, je joue régulièrement “la touriste”, ça me permet d’observer plein de petites choses que je ne verrais pas dans le métro. Une fois que vous aurez compris comment marche les plans aux arrêt de bus, Londres n’aura plus aucun secret pour vous ! 

Quelle carte de métro prendre ? 

A moins que vous vous déplaciez très peu en transport en commun, je ne vous conseillerais jamais assez de prendre une carte de transport. Car un ticket simple pour un trajet en zone 1 vous coutera sinon dans les 4£ en métro et 2£ en bus. Les prix des transports sont exorbitants à Londres. Vous aurez donc le choix entre 2 cartes :

La Travelcard : Cette carte existe pour une durée d’un ou trois jours, parfait pour un week-end. Vous pourrez prendre les zones qui vous intéressent. Les prix journalier pour la zone 1-2 est de 7,20£, pour la zone 1-3 est de 8,60£, pour la zone 1-4 est de 10£ et pour ma zone 1-5 est de 12,60£.

L’Oyster card : c’est une carte électronique rechargeable qui coûte à l’achat 3£, mais qui au final vous fera faire de belles économies. Vous pourrez la recharger à partir de 5£. Vous la validerez à chaque voyage, que ce soit en bus, en métro, en DLR… A partir d’un certain nombre de voyage, elle se plafonne au prix de la Travel card. Du coup, elle reste à mon avis bien plus avantageuse, car si un jour finalement vous décidez de ne faire qu’un seul aller-retour dans la journée, vous n’aurez pas payé une Travel card pour rien. De plus, vous pourrez la conserver pour votre prochain séjour londonien.

Quels musées visiter ?

Londres regorge de musées gratuit, idéal pour parfaire sa culture ou s’abriter en cas de week-end pluvieux. Le plus dur sera de choisir. Voici une petite liste pour vous y retrouver.

Tate Modern :

Ce musée, située dans une ancienne centrale électrique, est de loin le chouchou des touristes et des londoniens. Il est devenu un incontournable. En outre son magnifique point de vue sur la Tamise et le Millenium Bridge, le Tate Modern offre à ses visiteurs des expositions permanentes et temporaires de grands artistes de 1900 à nos jours, de Picasso à Warhol en passant par Dali. Ouvert du dimanche au jeudi de 10h à 18h, jusqu’à 22h les vendredi et samedi. Métro Southwark.

British Museum :

Curieux de connaitre l’histoire de l’humanité de ses origines à nos jours ? Le British Museum qui est l’un des plus grands musées du monde (26 000 m2) vous enchantera. Vous y trouverez une superbe collection archéologique, aussi bien en sarcophages qu’en vases antiques. Vous ne pourrez pas passer à côté du toit de la cour intérieure réaménagé par l’architecte Norman Foster. Ouvert tous les jours de 10h à 17h30, les jeudi et vendredi, ouverture d’une sélection de galeries jusqu’à 20h30. Métro Russell Square.

British Library :

La British Library recueille une multitude d’ouvrages exceptionnels comme l’original d’Alice au pays des merveilles de Lewiss Carrol, certaines oeuvres de Shakespeare ou bien encore des partitions des Beatles. Ouvert les lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h30 à 18h, le mardi jusqu’à 20h, le samedi de 9h30 à 17h, le dimanche et certains jours fériés de 11h à 17h. Métro King’s Cross ou Euston Square.

National Gallery :

Envie de partir à la découverte de tableaux de maîtres d’Europe tel que Van Gogh, Velazquez, Delacroix ou Turner ? Le National Gallery regorge des toiles des artistes de l’Italie médiévale et de la Renaissance ainsi que des impressionnistes français. Situé sur Trafalgar, celui-ci sera parfait pour une petite halte entre deux visites des quartiers de Londres. Ouvert tous les jours de 10h à 18h, nocturne jusqu’à 21h le mercredi. Métro Charing Cross.

National Portrait Gallery :

Comme son nom l’indique, La National Portrait Gallery regroupe plus de 1300 portraits (sculptures, dessins, photos…) de personnages célèbres ayant marqué son époque. Ouvert tous les jours de 10h à 18h, nocturne jusqu’à 21h les jeudi et vendredi. Métro Charing Cross.

Victorian & Albert Museum :

Un de mes musées favoris sur Londres, de part sa sublime architecture et la vaste collections qu’il détient, le V&A est aussi le plus grand musée d’art et de design du monde. Vous y trouverez des collections impressionnantes de photographies, sculptures, textiles et tableaux, mais également de céramiques, mobilier, ainsi que des articles de mode. Les galeries britanniques (1500-1900) sont à visiter si vous souhaiter découvrir l’histoire de 400 ans d’art et de design en Grande-Bretagne. Ouvert de 10h00 à 17h45 tous les jours et de 10h00 à 22h00 tous les vendredis (certaines galeries restent ouvertes après 18h00). Fermé du 24 au 26 décembre. Métro South Kensington.

Natural History Museum :

Le Natural History Museum est un immanquable qui plaira aux plus petits comme aux grands. Vous vous sentirez tout petit devant le squelette de siplodocus qui règne dans le hall central. D’autres galeries de dinosaures ainsi que des galeries botaniques, minéralogique, volcanologique sont à découvrir également. Ouvert tous les jours de 10h (11h le dimanche) à 17h50. Métro South Kensington.

Tate Britain :

Si vous souhaitez privilégier votre temps à la peinture et sculpture anglaise, la Tate Britain est faite pour vous. De 1500 à nos jours, vous y découvrirez des artistes comme Turner, Hogarth, Blake, Gainsborough, Constable… Ouvert tous les jours de 10h à 17h50 (nocturne jusqu’à 21h le premier vendredi de chaque mois). Métro Pimlico.

Museum of London :

Le Museum of London est consacré à l’histoire de la capitale britannique de la préhistoire à nos jours. Ses 14 salles retracent 2000 ans d’histoire à travers des collections très variées, comme par exemple l’expansion des docks ou bien la première exposition universelle, mais bien plus encore. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 17h50, le dimanche à partir de 12h. Dernière admission à 17h30. Métro St Paul.

Dans quels parcs flâner ?

Il est facile à Londres de s’échapper du brouhaha de la ville et de s’oxygéner au grand air, vous n’aurez que l’embarras du choix. Un conseil, emporté avec vous un petit paquet de noisette ! Vous ferez à coup sûr des rencontres très attachantes !

Regent’s Park :

Un des plus beaux parcs de la ville. Regent’s Park saura vous charmer grâce à ses lacs, jardins, et compositions florales. Vous trouverez également le London Zoo, bien que très cher, il vaut apparemment le détour.

Hyde Park

Avec ses 310 hectares, Hyde Park est le plus grand parc de la capitale. C’est un point de chute idéal après une virée shopping sur Oxford Street ou bien du côté de chez Harrods. Envie d’un peu de culture ? Arrêtez-vous à  la “Serpentine gallery”  située au milieu du parc.

Green Park :

Green Park est un joli parc situé entre Buckingham Palace et Piccadilly. Bien qu’il ne possède aucun lac, statues et fontaines, il est agréable l’été de se poser au soleil sur un des transats.

Greenwich Park :

Classé au patrimoine de l’humanité, c’est le plus ancien des parcs royaux. Vous y trouverez plusieurs bâtiments historiques et vous pourrez admirer un superbe  point de vue du  haut de la colline.

St James Park :

Voici un incontournable en plein coeur de Londres. C’est un passage obligé si vous décidez de vous promenez près de Buckingham et Whitehall. Tout près, vous pourrez assister à la célèbre relève de la garde (début 11h15) du côté de Horse Guard Rd ou bien encore assister chaque jour en début d’après-midi au repas des pélicans (cadeau traditionnel des ambassadeurs en visite à Londres)

Holland Park

Situé à l’ouest de Hyde Park, la caractéristique de ce parc est d’être plus sauvage que les autres. Outre les écureuils, vous trouverez des faisans et autres volatiles en liberté, ainsi que des lapins. De jolis jardins à la française font place également à un amphithéâtre en plein air, des terrains de jeu et un jardin japonais traditionnel (Kyoto Gardens).

Richmond

Bien qu’assez excentré du centre, Richmond reste idéal pour se promener le week-end. Les plus chanceux pourront apercevoir des biches et des cerfs.

Travailler à Londres ?

L’association CEI – Centre d’Échanges Internationaux propose depuis plus de 65 ans un large choix de programmes pour les jeunes, depuis leur plus jeune âge (colonies de vacances dès 6 ans) jusqu’à leurs premiers pas dans leur vie d’adultes (programmes jobs et stages pour les 18 ans et +). Si vous souhaitez partir en stage ou en job à Londres, jetez un oeil au site CEI Londres qui permet aux « jeunes adultes » d’avoir une information plus ludique sur la destination et trouver un job ou un hébergement.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

INSTAGRAM
CLIC CLAC