reading FR

Japon – Nuit insolite dans un hôtel capsule ...

Japon – Nuit insolite dans un hôtel capsule à Tokyo

Le Japon est tellement un pays à part, qu’un seul voyage ne suffit généralement pas pour tout visiter… et c’est tant mieux, ça donne encore plus envie de revenir pour le découvrir dans ses moindres recoins.

Lors de notre 1er voyage au Japon en 2017, nous nous sommes émerveillés devant Tokyo en totale ébullition, nous avons voyagé dans le temps en séjournant dans un ryokan traditionnel à Kinosaki Onsen, nous avons marché à travers les toris durant des kilomètres à Kyoto, nous nous sommes faits croquer les fesses par des rennes trop gourmandes à Nara, et nous avons médité avec les moines à Koyasan, avant de goûter l’incroyable cuisine d’Osaka et vivre notre premier typhon ! Un vaste programme qui nous a permis de revenir des images plein la tête et surtout avec l’envie de compléter rapidement ce joli tableau.

A peine 2 ans plus tard, nos billets pour le Japon étaient à nouveau bookés. L’idée cette fois ci était de se focaliser un peu plus sur Tokyo pour vivre la ville comme un local et aller chercher un peu de fraîcheur dans les alentours en train…

Une des choses que je n’avais pas pu faire dans ma to-do-list, lors de notre premier séjour au Japon était de dormir dans un hôtel capsule. Vous savez ces chambres d’hôtels minuscules dont les japonais ont l’habitude de réserver quand ils terminent de travailler trop tard pour rentrer chez eux en train. Mon barbu ne souhaitant pas vivre cette expérience (préférant le lit confortable de notre hôtel à Akasaka), c’est donc seule que je suis allée passer une nuit des plus insolites dans un hôtel capsule à Ōtemachi dans l’arrondissement de Chiyoda à Tokyo. De toutes manières, les hôtels capsules ne sont pas mixtes, on retrouve des espaces réservés aux hommes et d’autres aux femmes. C’est donc une expérience en solo que j’ai pu vivre au Japon.

Il existe de nombreux hôtels capsules de style très différents… Certains semblent être restés figés dans un autre temps avec un confort un peu trop sommaire. Pour cette première expérience, je voulais trouver quelque chose d’assez moderne, voir futuriste comme les japonais savent si bien faire. La chaine d’hôtels capsule Nine hours correspondait à toutes mes attentes. Il en existe plusieurs à Tokyo, et sont quasiment tous conçus de la même façon. On retrouve les cabines, des espaces communs, des douches, toilettes et des casiers pour ranger ses affaires. Je vous explique ici étape par étape mon expérience dans un hôtel capsule à Tokyo !


Mon expérience insolite
dans un hôtel capsule à Tokyo

☞  La réservation

Pour réserver ma nuit dans un hôtel capsule, rien de plus simple. Je suis passée directement par Booking.com pour réserver ma nuit au nine hours Otemachi-Imperial Palace. Au japon, ça peut être rassurant de passer par une grande plateforme, car les informations sont traduites en français et il suffit de payer en ligne. De plus, à force de réserver par ce biais, je suis passée client Genius 2, ce qui me permait parfois d’avoir des offres assez avantageuses. J’ai été très agréablement surprise de pouvoir réserver une cabine à seulement 21€ la nuit. Comme nous avions déjà réservé un hôtel pour notre séjour à Tokyo, je ne voulais pas dépenser trop d’argent non plus. 21€ me semblait tout simplement parfait pour une expérience de ce genre et me laissait surtout la possibilité (sans regret) de rentrer rejoindre mon barbu si je me sentais trop confinée.

☞  Le check-in

Je suis arrivée dans la soirée pour faire le check-in dans le capsule hôtel. J’avais prévu un petit sac avec le strict minimum, un bon bouquin, un chargeur et de quoi grignoter ou boire si j’avais faim ou soif dans la soirée. Arrivée au guichet, on m’a donné une carte pour emprunter les ascenseurs réservés aux femmes et pour ouvrir mon casier si j’avais des bagages à déposer. Il faut noter qu’on peut tout à fait venir avec une grosse valise et la ranger en toute sécurité sur le même niveau que votre capsule. Pour ma part, j’allais garder mon tote bag avec moi pour avoir tout sous la main. On m’a également donné un sac avec tout le nécessaire pour ma nuit en capsule hôtel : un pyjama noir, des chaussons, une serviette de toilette, un masque pour dormir et même une brosse à dent. Le tout compris le prix global.

☞  L’installation dans la capsule

Je suis ensuite montée rejoindre ma capsule 811 pour m’installer pour la nuit. J’avais demandé une capsule en hauteur (comme quand je demandais d’être sur le lit superposé en colo ! haha) et ma demande a bien été entendue. Il y avait peu de monde à mon étage. Quelques filles préparaient leurs affaires et rangeaient leurs valises, quasiment toutes étaient touristes. J’aurais aimé retrouver un peu plus de japonaises et échanger un peu avec elles sur leurs habitudes au Japon. Les autres clientes étaient assez discrètes et personnes ne se parlaient. Je suis peut-être mal tombée ce soir là, ce sera ma seule déception. D’un autre côté, le « dortoir » était pour le coup très calme. Plus pratique pour mieux dormir !

☞  La nuit dans ma capsule

Après m’être habillée pour la nuit avec le pyjama fourni, je suis allée me faire une petite toilette et j’ai rejoins ma capsule après avoir observé les grandes bais vitrées donnant sur les autres étages. Ce petit côté futuriste qui me plaisait tant, digne d’un film de science fiction ! La bonne surprise en me couchant était de découvrir que chaque capsule avait son propre store pour s’isoler tranquillement. Un vrai cocon pas du tout oppressant. Enfin, de mon côté rien à signaler. On peut facilement s’asseoir pour lire. Finalement la capsule est plutôt spacieuse. On reste bien sûr dans le minimalisme avec un coussin, un matelas, une couette, deux tablettes pour déposer ses effets personnels et de la lumière. Tout était d’une extrême propreté. Point très important ! Après avoir un peu bouquiné, je me suis rapidement endormie, sans avoir besoin de boules quies. Une nuit très paisible…

☞  Le réveil dans ma capsule

La nuit a été très agréable, et sur le petit matin, j’ai été réveillée par quelques bruits de valises qui se fermaient… Ici, on ne fait pas la grasse matinée, car le check-out se fait à 10h. Du coup, à 9h, on reçoit un appel qui prévient les hôtes qu’il ne reste qu’une heure pour se préparer. Le temps de sauter dans une douche, plier ses affaires, et rejoindre la ville ! Les cabines de douches sont très bien pensées, avec un espace pour se déshabiller et un autre pour se laver. Tout est très propre une fois de plus et des produits de toilettes sont mis à disposition. Il reste ensuite plus qu’à s’habiller, reprendre ses affaires et rendre le sac pendant le check-out !

☞  Le verdict ?

Une expérience vraiment à vivre une fois dans sa vie, que je ne regrette vraiment pas… Surtout pour le prix ! Les hôtels capsules Nine hours proposent également des forfaits siestes d’une heure (pour moins de 9 euros / 1000 yens) et également des douches à la demande (pour moins de 7 euros / 700 yens). Pour ceux ou celles qui souhaiteraient tenter l’expérience en accéléré et profiter d’un peu de temps pour se reposer, ça peut être une bonne alternative. Alors ? Prêts à tenter l’expérience à votre tour ?


Infos utiles

Quoi ? Hôtel capsule – nine hours Otemachi-Imperial Palace
Où ? Il existe une quinzaine d’adresses à Tokyo.
Combien ?J’ai payé 21€. Comptez en moyenne 40€ selon la période.
Site internet ? https://ninehours.co.jp/

Partage si tu aimes !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Journaliste en presse féminine et "Blog-trotteuse", je me déplace rarement sans mon fidèle compagnon : mon appareil photo. Je partage avec vous ma passion des voyages et des découvertes sur Paris.

  1. Avatar

    très intéressant …. et bon marché si on surveille son budget de près ! tout est bien pensé et parfaitement fonctionnel … merci pour ton récit !

    • Geraldine

      Oui, j’ai vraiment été surprise par le prix et aussi la propreté des lieux.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :