La vi(ll)e est belle ! Le blog lifestyle qui vous fait voyager à Paris et ailleurs…
reading FR

Restaurant Miss Ko : Quand Philippe Starck réinven...

Restaurant Miss Ko : Quand Philippe Starck réinvente le Japon à Paris

Partage si tu aimes !
Restaurant Miss Ko : Quand Philippe Starck réinvente le Japon à Paris

Ahh ! Le Japon, Tokyo… qui n’a pas rêvé d’être projeté dans cet univers complétement à part. Je n’y suis encore jamais allée, mais ce pays figure bien évidement dans ma wish list interminable ! En attendant de découvrir en live cette culture qui m’attire tant, j’adore venir diner dans le nouveau restaurant de Philippe Starck : Miss Kô. Embarquement immédiat !

Atterrie comme un ovni en plein cœur du triangle d’Or, Miss Kô casse tous les codes de la restauration. A la fois temple de l’art urbain, cantine, restaurant et salon de thé, toutes les occasions sont bonnes pour pénétrer dans cet endroit délirant de près de 500m2. Pensé comme un scénario fantastique, le designer a voulu mettre en scène de manière mystérieuse l’hôtesse imaginaire des lieux : Miss KÔ. Côté déco, l’ambiance tamisée soulignée de néons nous transporte dans une « food street » nocturne. Différents espaces permettent de se délecter des plats exotiques et soigneusement travaillés : grandes tables à partager, terrasse chauffée sur l’Avenue George V, tables duo… le tout dans un environnement insolite.

Quoi ? : Miss KÔ
Où ? : 49/51 avenue George V – 75008 Paris
Site internet ? : www.miss-ko.com
Tél ? : 01 53 67 84 60
Heyy psttt : Pensez à réserver…
Heyy psttt 2 : Avez-vous déjà testé le Tea Time au Mama Shelter de Philippe Starck ?

Mon avis ? : « Miss KÔ est un vrai voyage culinaire. On est tout de suite imprégné de l’ambiance unique qu’il s’en dégage. Le service est irréprochable. Les plats sont délicieux. Et le bubble tea est une vraie explosion de saveurs. Gros faible pour la vaisselle et l’univers tatoué… L’endroit est parfait pour un déj entre copines (n’est ce pas Sandrine ?) ou en soirée en amoureux ou avec sa bande d’amis… »

L’avis de Cassandre ? : « Lorsque l’on passe la porte de Miss KÕ on ne s’attend pas a découvrir cet immense espace de 500m2. Du sol au plafond, on en prend plein les mirettes ! Bravo Mr Starck ! Une sorte de gigantesque cantine chic, tout droit sortie d’un décor de film new-yorkais, mêlée à un tas d’éléments décoratifs asiatiques version manga. Le tout sous des lumières tamisées. Ce soir là, c’était Christophe Szenberg aux platines, pour un fond sonore de folie (ça shamazait sévère dans toute la salle !). Niveau assiette, rien à dire. Vraiment très bon ! J’y retourne dès que possible 😉 »

Restaurant Miss Ko : Quand Philippe Starck réinvente le Japon à Paris
Restaurant Miss Ko : Quand Philippe Starck réinvente le Japon à Paris
Restaurant Miss Ko : Quand Philippe Starck réinvente le Japon à Paris
Restaurant Miss Ko : Quand Philippe Starck réinvente le Japon à Paris
Restaurant Miss Ko : Quand Philippe Starck réinvente le Japon à Paris
Restaurant Miss Ko : Quand Philippe Starck réinvente le Japon à Paris
Restaurant Miss Ko : Quand Philippe Starck réinvente le Japon à Paris
Restaurant Miss Ko : Quand Philippe Starck réinvente le Japon à Paris
Restaurant Miss Ko : Quand Philippe Starck réinvente le Japon à Paris
Restaurant Miss Ko : Quand Philippe Starck réinvente le Japon à Paris
Restaurant Miss Ko : Quand Philippe Starck réinvente le Japon à Paris
Restaurant Miss Ko : Quand Philippe Starck réinvente le Japon à Paris
Restaurant Miss Ko : Quand Philippe Starck réinvente le Japon à Paris
++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Shopping comme un petit air kawaï

« Konnichiwa! », arffffff… Oui je sais mon niveau de japonais vous impressionne, bref revenons à nos baguettes ! Aujourd’hui je vous emmène faire un tour dans un monde de « mignonneries », tout droit venues du pays du soleil levant, je veux bien sur parler du phénomène Kawaii. Autant vous prévenir : chaussez vos lunettes, ça va faire mal au mirettes !
La traduction littérale de ce terme étant : mignon, adorable, trop chou …. vous l’aurez compris nous entrons dans un univers enfantin à souhait, ou dorénavant Sailor Moon, Hello Kitty et Gwendoline seront vos meilleures amies. …Au pays de Candy, comme dans tous les pays…

En matière de mode et pas que… nous baignons dans une opulence de motifs (cœurs, étoiles, lapinous, chatons, smileys, cerises, bonbons…), de couleurs (rose flashy, jaune soleil, couleurs layettes, paillettes, fluos…) et une multitude d’accessoires (barrettes, noeuds- noeuds, bonnets, serre têtes, chouchous…) Pfiouuuuu… Ça fait beaucoup ?! Oui mais c’est « tellement chou » : expression favorite de nos vraies Kawaii qui ne sortent jamais sans leur paire de baskets doudous roses bonbons ou leur sweet Petit Poney. J’imagine déjà votre sourire en coin, mais que celle qui n’a jamais passé des heures à peigner sa crinière (violette pour ma part) me jette le premier sushi !

En ce qui concerne les cosmétiques, les japonaises sont inégalables. De véritables
consommatrices excessives aussi bien pour le maquillage que pour les soins. Là-bas, la notion de beauté est une véritable religion. Il faut dire qu’elles ont un choix absolument indécent de produits. Et la tendance Kawaii, n’est que packagings alléchants et acidulés auxquels nous ne pouvons résister.

Notre Vanity ou même notre sac à main ressembleraient à s’y méprendre au panier de jouets de ma nièce de 3 ans : une pomme qui cache un masque de soin, un stylo lapinou qui renferme un gloss, un petit chat en guise de crème pour les mains, des fraises servant de bigoudis…

C’est une approche très ludique des cosmétiques et les marques s’en donnent à cœur joie.

Bon allez , parce que vous êtes des happy followers troooop chouuuux 😉 , voici quelques
marques que vous trouverez facilement sur le net : TONY MOLY, MY BEAUTY DIARY, ETUDE
HOUSE, HOLIKA HOLIKA, THE FACE SHOP….. N’hésitez pas à les tester car en plus d’être rigolos, ils sont efficaces et en plus à des prix très abordables.

C’est pas tout ça mais je vais vous laisser shopper tous ces trésors, moi, j’enfile mon fabuleux manteau doudou et mets ma capuche nounours (et oui il fait froid et non ce n’est pas ridicule) pour aller vous dénicher d’autres petites merveilles pour notre prochain
rendez-vous !

« Mata ne ! » Oui , je sais !!! ;)))

+++++++++++++
1. Bunny gloss bar. Tony MOLY 6€80
2. Strawberry sponge hair roll. Etude House 5€90 (par 4)
3. PULL SWEET PONY. 31€90
4. Faux-Cils Princess Love in Wink, Edition Premium, Shu Uemura, 28€
5. Panda’s dream brightening eye base. Tony MOLY 11€40
6. Oil Queen Cotton powder. Holika Holika 8€95
7. Crème pour les mains. The face shop 7€50
8. Jeremy Scott X Adidas JS Teddy Bear chaussures Rose 179€
+++++++++++++

Journaliste en presse féminine et "Blog-trotteuse", je me déplace rarement sans mon fidèle compagnon : mon appareil photo. Je partage avec vous ma passion des voyages et des découvertes sur Paris.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
CLIC CLAC