reading FR

Vacances en mode slow life à Favignana en Sicile

Vacances en mode slow life à Favignana en Sicile

Le top départ des voyages a sonné. Exit les 10km à la ronde. On peut de nouveau s’aventurer hors des sentiers battus que ce soit en France ou à l’étranger. Quel bonheur de redécouvrir ce semblant de liberté !

Pour ces premières vacances de l’année, j’avais des envies de simplicité. Je ne me voyais pas courir les musées, prévoir une to-do-list interminable, ni faire trop d’activités sportives. Des vacances slowlife me tentaient bien plus, histoire de redécouvrir calmement les petits bonheurs des escapades.

Néanmoins, je ne voulais pas faire l’impasse sur une belle destination, du soleil, la mer et de la gastronomie. Le choix a été vite fait. Direction la Sicile, non pas pour faire l’ascension du volcan Etna, découvrir la vallée des temples ou encore admirer les réserves naturelles (ce sera pour une prochaine fois), mais pour nous poser sur un des petits joyaux de l’archipel des îles Égades : Favignana.

Posons le décor, nous sommes sur une petite île de 3000 habitants à 7 kilomètres de la côte occidentale de la Sicile, entre Trapani et Marsala. On y accède en ferry en moins de 30 minutes et sur place le temps semble s’arrêter. Favignana fait seulement 14 km2. Un petit paradis pour vivre au ralenti. Nous avons découvert cette destination il y a 2 ans et nous sommes tombés sous le charme de cette île. On vous emmène ?

Comment venir à Favignana en Sicile ?

Question pratique pour organiser ses vacances : le transport. Comment venir à Favignana ? Depuis Paris, c’est assez simple et rapide. Nous sommes partis avec Transavia qui étaient un des plus économiques. Un Paris-Palerme en un peu plus de 2h et un peu moins de 200€ par personne, qui dit mieux ? Une fois arrivé à l’aéroport, vous pouvez prendre un taxi en direction du port de Trapani (comptez 80€ environ pour un trajet d’1h), à moins que vous vous préfériez louer une voiture directement à l’aéroport pour faire le trajet et la conserver le temps de votre séjour (intéressant si vous voulez visiter davantage la Sicile !).

Si c’est le cas, vous pouvez chercher des offres avec le comparateur de location de voiture Carigami. Un site très simple à utiliser où vous pouvez affiner votre recherche et ajouter des options afin de louer un véhicule qui vous correspond le mieux (citadine, cabriolet, ou suv / équipements / couverture des dommages…) et partir en Sicile l’esprit tranquille. Carigami nous propose également des locations de voiture dans 170 pays. Bon à savoir pour d’autres escapades !

Au port de Trapani, il y a des ferries tout au long de la journée avec deux compagnies (18 traversées par jour depuis le port de Trapani à Favignana). Certains trajets sont rapides en moins de 30 minutes sur des petits bateaux (LIBERTYlines) et les autres se font en 55minutes (SIREMAR). Sur ces plus grands bateaux, on peut faire la traversée avec sa voiture. Les prix sont très corrects (environ 20 euros l’aller-retour pour un passager piéton).

Arrivés à Favignana, vous trouverez des taxis sur place pour rejoindre votre logement, à moins qu’il soit situé dans le centre ville, dans ce cas, quelques minutes à pied suffiront.

Où loger à Favignana ?

Bien qu’il existe plusieurs types de logements à Favignana (hôtels, locations de villa et même campings), je ne vous en recommanderai qu’un seul : Il Blaglio Sull’Acqua. Notre gros coup de coeur depuis la première fois sur l’île, il y a 2 ans. Ce boutique-hôtel est tout simplement incroyable. Que ce soit pour sa décoration, son service si amical et sur-mesure ainsi que pour son environnement exceptionnel. Il Baglio Sull’Acqua a été pensé et imaginé dans une bâtisse datant du 19éme siècle.

voyage-favignana-sicile-21
voyage-favignana-sicile-22

Ses jardins et son architecture aux influences arabes le plongent dans une atmosphère dépaysante où le calme et la sérénité sont au rendez-vous. Ici, le terme slow life prend tout son sens. Les chambres et suites invitent au repos et la superbe piscine a comme seul voisinage des oiseaux et la mer au loin.

voyage-favignana-sicile-24
voyage-favignana-sicile-25

La décoration est chic et épurée comme sortie d’un magazine. On retrouve un restaurant (Aziza) qui propose également des cocktails et bons vins siciliens à déguster dans le petit patio oriental. Réservez les yeux fermés !

Où se baigner à Favignana ?

L’île de Favignana regorge de petites criques et plages sur lesquelles ont peu contempler toutes les nuances de bleu de la mer (comme Cala Rossa au dessus). Un vrai plaisir pour les yeux. Notre plage préférée de sable blanc est sans hésitation la plage Lido Burrone. On peut louer des transats et parasols à la journée (comptez 6 euros pour chaque élément) et profiter des restaurants aux alentours pour déjeuner ou craquer pour une glace. L’accès à l’eau est facile contrairement à certaines criques rocheuses.

L’idéal est de découvrir les différentes plages de l’île en vélo électrique : Scalo Cavallo, Cala San Nicola, Cala Del Pozzo, Lido Radangia, Cala Preveto ou encore Praia Beach, vous aurez l’embarras du choix.

Que visiter sur l’île des Egades ?

Favignana peut très facilement se visiter sur une journée, voir deux. Nous sommes restés une semaine (à chaque fois) pour prendre notre temps. Nos journées se ressemblaient souvent : se réveiller dans le cadre idyllique de notre hôtel Il Baglio Sull’Acqua, prendre notre temps au petit déjeuner, et ensuite nager dans la piscine et bouquiner ; l’après-midi nous partions sur nos vélos pour faire le tour de l’île, profiter du panorama et des criques.

voyage-favignana-sicile-07
voyage-favignana-sicile-08

Un des grands incontournables est le Castello di Santa Caterina. Si vous aimez les lieux abandonnés qui ont gardé une âme, vous ne serez pas déçus. La beauté du point de vue depuis ce château laissé comme tel depuis la fin de la seconde guerre mondiale se mérite ! Pour y accéder, je vous conseille de rejoindre la route sinueuse en vélo électrique, avant de commencer l’ascension à pied sur les petits chemins escarpés qui vous mèneront au pied de l’édifice. Comptez environ 25 minutes de marche. N’oubliez pas votre crème solaire et des chaussures plutôt fermées (à l’intérieur du château, il y a quelques débris de ferraille). Une fois arrivé, à vous d’explorer !

voyage-favignana-sicile-11
voyage-favignana-sicile-14
voyage-favignana-sicile-13
voyage-favignana-sicile-12

Dans le centre ville, près du port se trouve un fabuleux musée à ne pas manquer : Ex Stabilimento Florio delle Tonnare di Favignana e Formica. On y découvre une ancienne usine de conservation du thon et de pêche traditionnelle (tonnara) imaginée par M. Ignazio Florio, à la fin du XIXe siècle qui est l’une des plus grandes de la Méditerranée. Le musée est très bien pensé avec de grands espaces et une salle avec des projections vidéos où l’on entre en immersion avec les anciens de l’île qui témoignent de cette richesse. Vous retrouverez également certaines découvertes archéologiques sous-marines datant de la bataille des Egades.

voyage-favignana-sicile-15
voyage-favignana-sicile-19
voyage-favignana-sicile-16
voyage-favignana-sicile-18

Où manger et boire à Favignana ?

On va pas se voiler la face, on vient aussi en Italie et notamment en Sicile pour sa gastronomie ! Antipasti, primi et secondi… sans oublier les gelatos. A Favignana, on retrouve de bonnes adresses à tester sans modération !

Sur le pouce : U Coppu à l’entrée de la ville propose des petites fritures dans des petits cornets, des arancinis (boulettes frites de riz à la mozzarella) et des sandwichs au thon (spécialité de l’île).

Fusion italo-japonais : Sotto Sale. A mon sens, le meilleur restaurant de l’île (avec l’addition qui va avec !). On peut goûter au menu dégustation en 5 ou 7 plats. Beaucoup de finesse dans les plats et des produits d’une extrême qualité.

Cuisine familiale : Ostéria Cavallo. Ce restaurant est en dehors du centre ville. La cuisine est généreuse et familiale.

Apéro avec vue : Kiosko. Un petit kiosque sur la plage où l’on déguste de bons cocktails en picorant des tapas face à la mer.

Planche apéro et bon vin : La Casa Del Tonno. Seulement 2 ou 3 petites tables à l’avant de cette boutique de vin, de thon et de charcuterie. Les planches sont très gourmandes. Le spot idéal pour prendre l’apéro.

Les meilleures glaces briochées : Cosi Ruci. On oublie son régime et on succombe à la brioche enrobée de crème glacée.

Canello : Bar Del Corso (Tammaro Salvatore Raffaele). Un incontournable en Sicile, le canello fourré à la ricotta sucrée et chocolatée. Addictif !

Partage si tu aimes !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Journaliste en presse féminine et "Blog-trotteuse", je me déplace rarement sans mon fidèle compagnon : mon appareil photo. Je partage avec vous ma passion des voyages et des découvertes sur Paris.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :