reading FR

Japon – Dormir dans un ryokan, une expérienc...

Japon – Dormir dans un ryokan, une expérience inédite dans un hôtel traditionnel

Partage si tu aimes !

 

Voyager au Japon pour découvrir sa culture et ses traditions ancestrales était l’une de mes priorités quand nous sommes partis au pays du soleil levant. Un séjour dans un hébergement traditionnel était alors incontournable à mes yeux. 

Lors de notre séjour de 3 semaines au Japon, juste après avoir découvert le fabuleux Tokyo, nous avons pris le train pour Kinosaki Onsen. Cette charmante station balnéaire, ancien repère de cigognes, se trouve à seulement 2h de Kyoto. Ici, les scènes de rues semblent sortir d’une carte postale. Calme et tranquillité règnent le long de la petite rivière principale bordée d’arbres, où l’on se promène en Yukata pour rejoindre son ryokan ou se rendre dans les bains publics.

Nous avons posé nos valises dans ce petit havre de paix durant un week-end : le Relais Château Nishimuraya Honkan. Deux jours à se déconnecter de l’effervescence des grandes villes japonaises et prendre enfin son temps. Nos journées étaient ponctuées de dégustations de mets exquis, de bains dans des sources d’eau chaude naturelle et de balades dans les rues en tenues traditionnelles. Un vrai voyage dans les traditions nipponnes.


Nishimuraya Honkan

Les chambres japonaises traditionnelles

Le Relais Château Nishimuraya Honkan est un véritable havre de paix qui plonge ses hôtes dans une atmosphère japonaise authentique. Les chambres sont mises en valeur avec des codes propres aux auberges traditionnelles : tatamis, portes coulissantes en papier blanc (shôjis), terrasse boisée donnant sur un fastueux jardin. Notre chambre était somptueuse, encore plus que je l’imaginais. Elle nous a tout de suite transportée.

Kinosaki-onsen-japon-41
Kinosaki-onsen-japon-34
Kinosaki-onsen-japon-06
Kinosaki-onsen-japon-42

Le Relais Château dispose de plusieurs catégories de chambre. Toutes les chambres possèdent un salle de bain à l’intérieur et quelques chambres offrent un bain privatif à l’extérieur. Nous avons séjourné dans une chambre japonaise d’une pièce avec Hiroen, une terrasse individuelle pour admirer le jardin. Idéal pour les couples, elle peut également se moduler pour accueillir jusqu’à 4 personnes. Pour accéder à la chambre, il fallait ôter ses chaussons en les laissant dans un petit sas séparé par des petits panneaux coulissants. La chambre était modulable selon les moments de la journée. Les petits déjeuners et diners se déroulaient dans l’intimité de la chambre. Nous étions alors accroupis au sol.

Kinosaki-onsen-japon-44
Kinosaki-onsen-japon-37
Kinosaki-onsen-japon-36
Kinosaki-onsen-japon-39

Le repas traditionnel en chambre : le Kaiseki

Nous savions en voyageant au Japon que nos sens allaient être comblés, notamment celui du goût. Avec Horia, nous étions déjà de grands amateurs de la cuisine japonaise, mais nous n’imaginions pas à quel point nous allions être émerveillés par la découverte de la gastronomie une fois sur place. Quand on séjourne dans un ryokan, il est essentiel de s’offrir un vrai diner traditionnel. Ne passez pas à côté de la dégustation d’un Kaiseki. Votre expérience ne serait pas complète sans ce repas qui vous laissera des souvenirs inoubliables.

Kinosaki-onsen-japon-31
Kinosaki-onsen-japon-22
Kinosaki-onsen-japon-29
Kinosaki-onsen-japon-21

Nishimuraya propose une cuisine japonaise de style « kaiseki » depuis plus de 150 ans. Autant vous dire que les artisans cuisiniers orchestrés par le chef TAKAHASHI maîtrisent à la perfection cette tradition. La région de Kinosaki est très réputée par son crabe des neiges de Matsuba et son extraordinaire boeuf de Tajima (à l’origine du boeuf de Kobe de renommée internationale). Vous en dégusterez selon la saison dans l’un des nombreux mets présentés. Ce qui rend l’expérience unique, en plus des saveurs extraordinaires des  plats, c’est le service impeccable de la servante attribuée à chaque chambre. Tout au long de notre diner (qui a duré plus de 2h30), une jeune femme habillée d’un somptueux kimono nous a servi dans les règles de l’art, en prenant le temps à chaque fois de nous expliquer chaque met avant de pouvoir les déguster. Les saveurs de cette cuisine artistique sont subtiles, et chaque plat est présenté dans une vaisselle adéquate pour être mis en valeur.

Kinosaki-onsen-japon-32
Kinosaki-onsen-japon-25
Kinosaki-onsen-japon-19
Kinosaki-onsen-japon-30
Kinosaki-onsen-japon-28
Kinosaki-onsen-japon-18

Les onsens

En plus de dormir dans une chambre traditionnelle sur des tatamis et futons, l’intérêt de séjourner dans un Ryokan est de pouvoir profiter des sources d’eau chaude naturelle. Je vous en parlais d’ailleurs dans notre article sur Koyasan, où nous avons dormi chez des moines. Le rituel pour profiter des biens faits des bains est de commencer par un lavage minutieux du corps et de la tête, avant de se glisser dans les bains. On se baigne nu dans un onsen, il faut alors être parfaitement propre. Tout est à disposition pour se shampouiner. On en profite pour se détendre et profiter du moment présent. Nous avons beaucoup apprécié ces bains avec Horia, mais nous avons vécu cette expérience chacun de son côté, les bains n’étant pas mixte.

Kinosaki-onsen-japon-08
Kinosaki-onsen-japon-05
Kinosaki-onsen-japon-17

Les jardins

Notre ryokan donnait sur un somptueux jardin japonais où nous pouvions nous promener en prenant soin de laisser nos chaussons à l’intérieur et de se chausser de petites claquettes en bois. Nous avons profité de cette verdure pour immortaliser en photos nos superbes Yukatas.

Kinosaki-onsen-japon-12
27265524_10154898229707531_644207159_o
Kinosaki-onsen-japon-11

Kinosaki Onsen

Le rituel des bains publics

Quand on séjourne dans un ryokan à Kinoski Onsen, on nous offre l’accès aux bains publiques de la ville grâce à un pass. Ici, c’est une tout autre ambiance. Nous sommes loin de l’aspect intimiste des Onsens des Ryokans que l’on partage généralement avec seulement 2-3 personnes, voir personne selon les heures de la journée. Cette petite station thermale dispose de 7 bains publics. La température de l’eau avoisine les 80°C à la source. Celle ci est alors régulée à environ 42°C et a de nombreux bienfaits pour la santé. On se rend dans les bains publics en famille ou entre amis. C’est un lieu de rencontre, où l’on discute beaucoup…

Généralement les personnes tatouées n’ont pas accès aux onsens au Japon, car les tatouages peuvent être assimilés à ceux que portent les yakuzas (membres de la mafia Japonaise et descendants des criminels japonais de l’ère Edo, qui étaient tatoués de manière punitive par les autorités).. Toutefois, les 7 onsens publics de Kinosaki autorisent l’accès aux personnes avec des tatouages décoratifs sur le corps tant qu’ils restent esthétiques et qui n’ont pas symbolique de ce type.

Se balader dans les rues de Kinosaki Onsen en Yukata

Kinosaki-onsen-japon-03
Kinosaki-onsen-japon-10
Kinosaki-onsen-japon-01
Kinosaki-onsen-japon-09

La petite ville de Kinosaki Onsen est assez petite, et donc propice à la détente. On se déplace facilement à pieds (bien que marcher avec des claquettes japonaises en bois n’est pas des plus évidents !!). Il y a de jolis magasins pour ramener de beaux souvenirs, notamment pour les gourmands. Nous avons acheté de délicieux gâteaux japonais, du sirop de Yuzu, des crackers, mais également quelques cadeaux. D’ailleurs, si vous souhaitez avoir une idée de tout ce que vous pouvez rapporter du Japon, mon article devrait vous plaire.

Prendre le téléphérique

27265489_10154898296857531_1249383274_o
27329650_10154898296902531_904547354_o
27400133_10154898296837531_221454838_n
27329451_10154898296932531_1560041788_o
27265824_10154898296802531_292622546_o
27330150_10154898296862531_1422517660_o

Kinosaki Onsen est nichée au milieu des montagnes tout en donnant sur la mer. Pour quelques yens, vous pouvez prendre de la hauteur en empruntant un petit périphérique, et profiter de la vue panoramique en dégustant une boisson chaude au Kinosaki Coffee.


Infos utiles

Quoi ? Relais Château Nishimuraya Honkan
Où ? 469 Yushima – Kinosaki-cho – 669-6101, Toyooka (Hyogo)
Combien ? A partir de 492€ la nuit avec petit déjeuner et diner Kaisaki.
Site internet ?  le Relais Château Nishimuraya Honkan


Journaliste en presse féminine et "Blog-trotteuse", je me déplace rarement sans mon fidèle compagnon : mon appareil photo. Je partage avec vous ma passion des voyages et des découvertes sur Paris.

  1. Amandine

    26 janvier

    Ça a l’air super comme expérience 🙂

  2. samsha

    25 janvier

    Superbe expérience!

  3. Un lieu si serein et beau 🙂 L’une de mes destinations de rêve alors ton récit sur ce séjour dans un ryokan est une belle découverte.

    • Geraldine
      Geraldine

      25 janvier

      Oh je suis ravie que ça te plaise. Je te souhaite de découvrir le Japon, c’est tellement enrichissant !

  4. Marilyne

    25 janvier

    Le jardin est sublime ! Ça donne envie !

    • Geraldine
      Geraldine

      25 janvier

      Oui, c’était tellement beau et paisible… je rêve d’y retourner !

  5. Béné

    25 janvier

    C’est la première fois que j’entends parler de ryokan avec le mot Relais château, c’est original !
    Le yukata te va à ravir.

    • Geraldine
      Geraldine

      25 janvier

      Ce Ryokan existe depuis 150 ans et il est passé Relais Chateau depuis 1 ans il me semble. C’etait merveilleux…
      Merci pour le yukata

  6. Lili

    24 janvier

    Ça devait être une chouette expérience même s’il faut casser un peu casser la tirelire 😉

    • Geraldine
      Geraldine

      25 janvier

      Oui, c’est sur que ce n’est pas donné mais ça vaut le coup de faire au moins 1 nuit et d’economiser sur d’autres nuits ailleurs. C’est ce que nous avons fait en louant des airbnb à Tokyo et Osaka.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.