La vi(ll)e est belle ! Le blog lifestyle qui vous fait voyager à Paris et ailleurs…
reading FR

Découverte de l’atelier de bijoux Paulette à...

Découverte de l’atelier de bijoux Paulette à bicyclette

Partage si tu aimes !

Happy City a poussé les portes d’un joli atelier niché dans le vingtième arrondissement de Paris : Paulette à bicyclette.

Cette jeune marque parisienne a la particularité de recycler de l’or pour offrir des bijoux et de la joaillerie 100% éthique en argent recyclé ou or équitable. Sa créatrice, Hélène nous parle à cœur ouvert de ce très beau concept qui propose dans un mélange de tradition et de modernité des bijoux précieux et poétiques pour des futurs mariés (mais pas que !)…

Quoi ? Paulette à bicyclette
Site internet ?
www.paulette-a-bicyclette.com
Où ?
13 rue Paul Bert 75011 Paris (sur rdv seulement)

Paulette-Bicyclette-11


 Interview d’Hélène,
créatrice de Paulette à Bicyclette

Comment se déroule une journée type chez Paulette à Bicyclette ?

Chaque jour est en fait complètement différent. Quand j’arrive à l’atelier, je fais d’abord le point avec les filles sur les urgences du jours. Je travaille avec 6 personnes, dont trois joailliers à temps partiel et une personne qui s’occupe de l’administratif. Une journée est un peu comme un jeu du puzzle. A savoir, comment faire rentrer dans une seule journée, toutes les taches importantes à faire qu’on repousse parfois au lendemain, selon les priorités. C’est un peu un jeu du casse-tête !

Quelles sont les étapes pour la réalisation d’une bague ou d’une alliance ?

Les bagues qui sont présentées dans l’atelier sont que des possibilités. C’est au client d’imaginer sa propre bague. Il faut choisir la forme de l’anneau (plate ou bombée), la largeur (de 1,5 à 6 mm), les pierres, les finitions, la couleur du métal, l’or éthique ou recyclé. Il y a tout cela à choisir.

Quelle est la différence entre un bijoux éthique et recyclé ?

Pour de l’éthique, nous sommes labellisé Fairmined. En fait, le métal part d’une mine certifié Fairmined au Pérou ou en Colombie. Il arrive ensuite chez notre fondeur qui lui donne la forme désirée. Et ensuite, on récupère le bijou à l’atelier pour réaliser le travail de reprise, de mise en taille, de texture, etc… On trace l’or depuis la mine, jusqu’aux doigts des clients. Le délai est donc plus long, car c’est plus compliqué à mettre en place. Paulette à Bicyclette est la première joaillière indépendante en France à avoir ce label.

D’où vient le nom de Paulette à Bicyclette ?

Ce nom a été trouvé pendant une soirée. C’était à la base un surnom que l’on donnait à une amie à la Fac. Pour ma part, je me déplaçais toujours à vélo, comme dans la chanson de Yves Montant (A Bicyclette).

Comment avez-vous choisi le quartier pour votre atelier ?

C’est en fait, à 100 m de chez moi. Quand on est entrepreneur avec des enfants, il faut parfois chercher au plus simple.

Depuis combien de temps votre marque existe t’elle ?

Depuis déjà 8 ans.

Êtes vous présente sur des salons de mariage ?

Nous, je n’aime pas ça. Pour le moment, le bouche-à oreilles et Google sont nos meilleurs amis ! Nos clients viennent tout seul. Il y a beaucoup d’amis de personnes qui se sont mariés ces dernières années aussi. Parfois des gens qui se connaissent se retrouvent dans mon atelier par hasard ! Certaines personnes viennent au départ pour les modèles et sont ensuite attirées par les bijoux éthiques quand on leur apporte les explications.

Quelles sont vos influences pour créer vos bijoux ?

J’ai toujours 4000 idées, mon problème c’est de les choisir. J’essaye maintenant de me cadrer en imaginant des collections. C’est très difficile de se restreindre. J’ai du mal à fonctionner comme ça, mais j’ai tout de même des collections : Nuage, Feuille, Martelée, Cercle pour tout ce qui est de la joaillerie éthique. Pour les alliances, on a trois collections qui sont mixtes : Essentielle (très simple), Végétale (texture qui rappelle la nature) et Minérale (plus brute qui rappelle la pierre).

Quelle est la clientèle de Paulette à Bicyclette ?

On a tous les ages. Même des personnes de 60 ans qui ont décidés de refaire leurs alliances. Et on a surtout une clientèle qui vient de loin (belges, suisses, et expatriés).


Visite de l’atelier…

Paulette-Bicyclette-09 Paulette-Bicyclette-08 Paulette-Bicyclette-07 Paulette-Bicyclette-06 Paulette-Bicyclette-05 Paulette-Bicyclette-04 Paulette-Bicyclette-02 Paulette-Bicyclette-01 Paulette-Bicyclette-12 Paulette-Bicyclette-13 Paulette-Bicyclette-14Paulette-Bicyclette-10


Journaliste en presse féminine et "Blog-trotteuse", je me déplace rarement sans mon fidèle compagnon : mon appareil photo. Je partage avec vous ma passion des voyages et des découvertes sur Paris.

  1. Rose

    20 février

    Les petits bracelets cercle de la 1ère photo sont choupis ! Merci pour la découverte !

    • Geraldine
      Geraldine

      3 mars

      Je t’en prie ! Les bijoux sont très délicats, j’aime beaucoup aussi…

  2. nalou

    16 février

    c’est joli, tout doux, je crois que j’aimerais bien qu’on m’offre la bague nuage 🙂
    et puis avoir un bijoux qui a toute une histoire (belle bien sûr), ça le rend encore plus beau je crois

    • Geraldine
      Geraldine

      3 mars

      Oh oui, qu’on nous offre une belle bague… :)))

INSTAGRAM
CLIC CLAC