reading FR

Diner atypique chez le Chef de Confidences de papi...

Diner atypique chez le Chef de Confidences de papilles

 

Peu avant le confinement, j’ai vécu une expérience gustative qui change de celles des restaurants ordinaires. Confidences de papilles porte bien son nom. Un diner  surprise axé autour de l’échange, la découverte et bien sûr la gourmandise.

Imaginez vous diner à la table d’un Chef, mais chez lui, à son domicile !

Jérôme, grand passionné de cuisine, ouvre sa porte pour partager des moments à part avec ses convives. Attablés devant ses fourneaux, vous êtes alors aux premières loges pour voir le Chef vous préparer à la minute un diner d’exception. Créativité, audace et partage sont au rendez-vous.

Une chose est sûre, Jérôme aime surprendre et évite les chemins tout tracés. Que ce soit dans son parcours ou sa cuisine, il n’a peur de rien. Si vous êtes curieux et aimez qu’on vous surprenne jusque dans votre assiette, ce concept atypique et confidentiel est fait pour vous.

La seule chose que vous ayez à faire c’est de réserver votre diner (un menu bistronomique comprenant 4 plats conçus à partir des plus beaux produits du marché ou un menu gastronomique composé de 6 plats à partir de produits d’exception) et le Chef Jérôme s’occupe du reste !

48h avant le diner, vous recevez l’adresse par mail et le jour J vous découvrez ses créations et les accords de vins sélectionnés par ses soins.

Prêts à vivre cette expérience conviviale à votre tour ?

Quoi ? Confidences de papilles
Site internet ? www.confidencesdepapilles.fr
Combien ? Diner bistronomique 50€ par personne. Diner gastronomique 80€ par personne


Les confidences du Chef Jérôme

D’où est venue votre passion pour la cuisine ?
C’est une question qu’on me pose souvent…donc j’ai cherché… Ma grand-mère maternelle vivait entre Nantua et Mâcon et avait une cuisinière « à l’ancienne » et je passais plus ma vie dans la cuisine à la regarder préparer les gâteaux de foies de volaille, les poulets de Bresse et les Cuisses Grenouilles qu’à jouer au ballon. Je me souviens encore parfaitement bien des odeurs et des bruits dans cette cuisine où trônait une énorme cuisinière à charbon la Cornue.

Comment est né ce projet de table d’hôte ? Racontez-nous en quelques mots votre parcours ?
A 15 ans je voulais faire l’Ecole Hôtelière de Lausanne ce qui n’était pas du goût de mes parents à l’époque. J’ai travaillé 20 ans dans le monde de l’Assurance et du Consulting tout en cultivant cette passion, et puis le moment est venu où j’ai pris conscience qu’il était vital pour moi de faire ce que j’aimais. Les soubresauts de la vie m’y ont aidé ! Pour autant, je ne voulais pas me lancer dans l’aventure lourde d’un restaurant.

Pour moi, le plaisir et le partage sont essentiels, ce qui m’a amené au concept de table d’hôtes, mais revisité, dépoussiéré et plus trépidant ! C’est ainsi que j’ai façonné Confidences de Papilles.

Les convives sont invités à vivre une expérience gastronomique et humaine où l’émotion est à son comble et cela dès la réservation via le site Internet qui se veut convivial et fun avec une part de mystère volontairement entretenue. Les clients choisissent l’expérience gastronomique souhaitée et règlent en ligne. Ensuite, la réservation et le paiement étant faits, place au plaisir.  48h avant le jour J, les clients reçoivent l’adresse du dîner par mail. Une fois sur place, une enveloppe les attends pour les diriger vers le lieu exact, un peu comme un jeu de piste. Quant à ce qui les attend dans l’assiette, c’est une découverte au fur et à mesure de la soirée en me voyant finaliser les plats devant eux. Expérience originale, partage et convivialité garantis !

Comment définiriez-vous votre cuisine en 3 adjectifs ?
Intuitive : je suis mes envies, mes moments d’imagination, et je me laisse la liberté d’improviser selon l’ambiance ou mes convives.
Généreuse : Partager c’est donner
Imaginative : j’adore sortir des senties battus

Si vous étiez une entrée ? un plat ? Un dessert ? lequel serez-vous ?
Une entrée : En ce moment ? Soit une carpaccio de gambas aux épices soit un millefeuille d’aubergines au Parme et au basilic avec une crème froide de tomates aux épices
Un plat : Un tronçon de turbot cuit à la peau…un souvenir inoubliable de la Maison de Cancale
Un dessert : Une évidence…le soufflé au Grand Marnier !

Mais il y en tellement !

Qu’est ce qu’il vous plait le plus dans votre concept de table d’hôte ?
Très clairement, recevoir des convives qui n’ont aucune idée à l’avance de ce qu’ils vont avoir dans leur assiette, les surprendre, parfois les dérouter et par-dessus tout faire plaisir.

Comment préparez vous vos menus pour vos hôtes ?
Un peu comme un millefeuille. En fonction des indications que me donnent les clients lors de la réservation, j’essaie d’équilibrer Terre et Mer, léger et plus riche, oser des associations incongrues…

Où trouvez-vous l’inspiration ?
Mon inspiration, je la trouve dans mon imaginaire, selon mes émotions du moment, sur les marché que j’affectionne… Et comme je ne peux pas faire simple, le menu change en moyenne trois fois avant que je me fixe.

Elaborer-vous toujours vos plats en amont ou laissez-vous une part de spontanéité ?
Et bien évidemment,  histoire de me mettre la pression, il m’arrive en plein milieu du diner selon l’ambiance d’y rajouter une dose d’imprévu.

Avez-vous un ingrédient que vous avez aimé travailler en particulier ?
Je suis incapable de vous répondre. Il y en a tellement. J’essaie de coller à la saison. J’ai cependant un faible pour les langoustines et pour les morilles.

Une anecdote culinaire à nous raconter ?
Comme ça, au pied levé ? Un matin de juillet, il y a une éternité, il était 7 h du matin. J’étais au volant sur la route des vacances vers la Bourgogne. J’ai réveillé mon amoureuse qui dormait pour qu’elle note la recette qu’était en train d’expliquer Bernard Loiseau à la radio. Je me souviens comme si c’était hier : une terrine de cerises en cocotte lutée, Cognac et Vanille.

Quel est le plat le plus osé/surprenant que vous avez réalisé pour Confidences de papilles ?
Peut être l’avocat grillé, langoustines rôties, Chantilly Saké et sésame ou le « Canard rôti, Poivre vert et Mozarelle »


Mon diner chez Confidences de papilles

***
Saint-Jacques rôties à la plancha
Crème de lentilles aux épices

***
Omelette aux cèpes et haricots verts confits à la truffe
(Du veau fermier rôti minute était initialement prévu, mais étant pesco-végétarienne, le Chef a modifié son menu)

***
Camembert fumé et basilic

***
Ananas rôti, fruits rouges, crème glacée vanille et crème de saké caramel

Partage si tu aimes !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Journaliste en presse féminine et "Blog-trotteuse", je me déplace rarement sans mon fidèle compagnon : mon appareil photo. Je partage avec vous ma passion des voyages et des découvertes sur Paris.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :