reading FR

J’ai testé en avant-première la nouvelle tec...

J’ai testé en avant-première la nouvelle technologie Valéo pour vélo à assistance électrique (VAE)

Le 15 décembre 2020 était un grand jour en matière d’innovation. Le groupe Valéo a annoncé à 13h tapante le grand lancement d’un moteur pour vélo à assistance électrique (VAE) d’un tout nouveau genre.

– Jérôme Mortal, directeur Applications Spéciales au sein de Valeo –

☞  La technologie Valéo

Révolutionnaire, intelligente et surtout puissante, la technologie Valéo promet de changer la mobilité électrique de demain.

Tester des produits en avant-première, j’adore ça. Et quand il s’agit d’innovation et de technologie, encore plus ! J’ai eu le grand privilège de faire partie des bêta-testeurs de ce nouveau système totalement innovant et j’ai complètement adhéré à cette nouveauté qui sera sur le marché d’ici l’année prochaine. L’essayer, c’est forcément l’adopter.

Nous étions 4 chanceux à faire partie de l’aventure et tester 3 prototypes différents (un vélo de ville, un vélo de trekking et un vélo cargo) tous équipés de la nouvelle technologie Valéo.

En bonne citadine que je suis et traversant de long en large Paris en petite Reine, j’ai répondu présente à l’appel. Après avoir découvert les grandes nouveautés de ce moteur 48Volts  équipé d’un système d’assistance, d’une boîte de vitesses automatique intégrée au pédalier et d’une courroie remplaçant le dérailleur, nous sommes partis sur le terrain pour essayer ces petits bolides. Une révélation !

Rouler avec un vélo équipé d’un moteur d’assistance électrique, c’est avant tout l’oublier ! Nul besoin de se soucier de changer les vitesses ou d’adapter sa trajectoire selon les pentes, le système Valéo gère l’assistance en s’adaptant au cycliste. Le changement automatique de vitesse se fait d’une manière vraiment très fluide. On se sent comme pousser des ailes !

☞  Les avantages de la technologie Valéo 

• Un vélo cargo peut grimper une pente de 14 % avec une charge de 150 kg, sans aucun effort
• L’effort du cycliste est multiplié par 8 grâce à cette solution
• Le changement de vitesse automatique
• Le produit est fabriqué par la start-up française Effigear
• La technologie Valéo est proposée sans surcoût par rapport aux systèmes existants sur le marché
• Il y a moins de pièces, donc moins de réparation et d’entretien et donc de coûts !
• Il existe une marche arrière pour les cargos
• La batterie est auto-rechargeable (jusqu’à 1/4 de sa capacité) grâce au freinage en descente
• L’assistance électrique est gérée grâce aux algorithmes de la boîte qui ajustent instantanément l’intensité selon les besoins du cycliste
• On retrouve un boitier convivial avec 3 modes d’assistance : low / high / predict (qui détecte la zone de confort et s’adapte en fonction)
• Le système Valéo optimise sa puissance pour une meilleur autonomie et économie d’énergie
• La batterie est plus fiable avec une durée de vie plus longue
• On retrouve un système de mode anti-vol (mise au point mort, et boite de vitesse verrouillée)

☞ En bref

J’aime : ♥ Sa facilité d’utilisation  Ses performances  Le côté intuitif du moteur qui s’adapte au cycliste  La recharge rapide sur secteur (moins de 2h)  La courroie qui remplace le dérailleur (et le risque de dérailler !!)  Le poids plume de sa batterie  Les lignes épurées de ses pièces

J’aime moins : ✘ Devoir encore patienter pour que ce soit en vente sur le marché ! ✘ Le design du prototype du vélo de ville. J’espère qu’il existera des design un peu plus rétro et féminin. 😉

Je valide ou pas ? Complètement ! J’ai rarement eu l’occasion de rouler avec des vélos à assistance électrique, mais je peux dire qu’on en prend vite goût, surtout avec une technologie aussi pointue. Avec un vélo à assistance électrique Valéo, je me poserai moins de questions avant de me rendre à un rdv (côtes à éviter, choix de ma tenue…) et par rapport aux distances parcourues. Il n’y a plus de limites, une vraie sensation de liberté !


En partenariat avec Valeo.
Portraits © Denis Baudry / Autres photos © Happy City

Partage si tu aimes !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Journaliste en presse féminine et "Blog-trotteuse", je me déplace rarement sans mon fidèle compagnon : mon appareil photo. Je partage avec vous ma passion des voyages et des découvertes sur Paris.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :