Le Réminet, le bistrot semi-gastro du quartier latin

Paris est pleine de surprises. On pense bien la connaître et finalement elle nous surprend encore et encore. Toujours à la recherche de bonnes adresses où diner, je m’étonne parfois à découvrir après tant d’années dans la capitale des établissements qui sont finalement de réelles institutions.

Le Reminet, un charmant restaurant semi-gastronomique niché au coeur du quartier latin, s’est dernièrement ajouté à ma « short-list » de restaurants que j’aime partager et surtout où il fait bon de revenir.

Après trente ans de bons petits plats, le restaurant s’est accordé une petite mise en beauté et a accueilli son nouveau Chef, Fabio Andriani, et de sa compagne (et seconde de cuisine) en quête d’une première étoile (qui serait bien méritée). La cuisine est une joyeuse alliance entre influences françaises, italiennes et grecques. Un savant mélange qui donne un beau caractère aux plats en les twistant délicatement et qui attire les fins gourmets et une clientèle étrangère à la recherche de plats savoureux qui étonnent.

La vue sur Notre-Dame et l’île Saint-Louis ajoute un petit plus à l’expérience quand nos yeux décrochent de l’assiette 

Après une petite mise en bouche et quelques bulles, nous avons partagé plusieurs entrées de la carte (encore estivale à ce moment là). Un céviche de sériole, mangue et concassé de tomates confites, rivalisait avec l’oeuf parfait aux cèpes, champignons, chips de parmesan et consommé de cèpes. Difficile de les départager. On a aimé le premier pour sa fraicheur et le contraste acidulé des fruits et épices, et le second pour son côté boisé, réconfortant et le goût relevé du parmesan.

La Maison nous a fait la surprise de nous faire goûter sa pâte feuilletée, féta & épinards et ses pointes de yaourt grec aux herbes. Délicieusement croquant et délicatement dressé… Une jolie découverte !

Pour la suite, nous voulions tester un plat végétarien et continuer également sur un poisson.  L’aubergine & Fregola (petites pâtes rondes), son pesto de roquettes et amandes étaient dressés comme un petit nid croustillant et fondant à la fois. Quand au pavé de morue cuit à basse température, accompagné d’un coulis de tomates et de chips de pain noir aux olives était surprenant (et assez copieux).

Il aurait été dommage de terminer ce repas sans un délicieux dessert ! Pour la peine, sans demi-mesure, nous en avons pris 2 ! Une crème brulée revisitée à la lavande et au sorbet melon (une explosion de fraicheur contrastant avec le côté crémeux et onctueux) et notre gros coup de coeur de ce diner le crumble de sésame, avec une glace à la cacahuète et crème de caramel au beurre salé… Addictif !

Quoi ? Le Reminet
Où ? 3 rue des Grands Degrés, 75005 Paris
Combien ? Menu entrée/plat/dessert 55€ ; Menu entrée/plat ou plat/dessert 40€ ; menu dégustation en 7 étapes 65€.
Site internet ? 
www.lereminet.fr

Travel addict & HAPPYcultrice depuis 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Follow us